Back to Top

L’approvisionnement local des chaufferies automatiques au bois

Le 25/06/2018

La région Occitanie compte environ 800 chaufferies automatiques, collectives, fonctionnant au bois dont plus de 180 installations en Lozère. Eu égard à son nombre d’habitants, notre département regroupe donc un nombre important de chaufferies collectives automatiques au bois.

25/06/2018

Ces installations représentent une consommation de bois recensée et pour l’usine de cogénération de Mende, suivie par les services de l’Etat.

Les chaufferies, collectives, brûlant du bois déchiqueté provenant à la fois de la forêt ou des scieries que compte le département, représentent une consommation d’environ 23 500 tonnes de bois, par an. L’usine de cogénération consomme, par an, environ 85 000 tonnes de bois dont plus de 40 000 proviennent des forêts lozériennes.

Peuvent s’ajouter à ces chiffres, une consommation annuelle d’environ 5 000 tonnes de granulés, 700 tonnes de bois de déchetterie SSD – Sortie de Statut Déchets, et 1 000 tonnes de sciures et copeaux généralement autoconsommés par les menuisiers.

Les entreprises, vendant les combustibles, sont recensées via un annuaire téléchargeable sur le site internet de la CCI Lozère. Elles sont auditées chaque année afin, notamment, de suivre leur flux de bois.

Dans la majorité des cas, le bois déchiqueté provient de moins de 30 kms autour de la chaufferie. Moins de 10 installations achètent du bois pouvant provenir de 50 kms et une seule chaufferie brûle du bois provenant de plus de 50 kms.

Pour le granulé de bois, les distances parcourues par le combustible sont plus longues, jusqu’à 200 kms. Pour autant, si l’on place ce chiffre face aux distances parcourues par exemple, par le fioul, l’approvisionnement reste local ou tout au plus régional.

Sources : Observatoire régional du bois-énergie : www.boisenergie-occitanie.org ; DDT Lozère ; enquête approvisionneurs CCI Lozère.

Partagez cette page sur les réseaux sociaux :