Back to Top

POSE DE BARRIERES DE DEGEL

Le 06/03/2018
06/03/2018

La Lozère connaît une période de froid intense et prolongée entraînant une pénétration du gel dans les chaussées. Lors du dégel, il est probable que les chaussées n’aient plus la capacité de supporter la circulation des charges lourdes pendant plusieurs jours.
Aussi, le Conseil départemental de la Lozère pose un préavis auprès des transporteurs routiers en vue de mettre en place, si l’état des routes le nécessite, des barrières de dégel sur certaines routes départementales.
Les barrières de dégel ont ainsi pour but d’éviter la déformation et la dégradation importante des chaussées, ce qui entraînerait des coûts de réparation très élevés.
Ces restrictions seront applicables dès la mise en place de la signalisation correspondante.
Le poids total en charge pourra ainsi être limité soit à 7,5 tonnes soit à 12 tonnes (demicharge autorisée *)
* « Demi-charge autorisée » signifie qu’est autorisée la circulation :

  • de tous les véhicules à vide,
  • des véhicules chargés dont le poids total autorisé en charge (PTAC) figurant sur la carte grise est inférieur ou égal à 12 tonnes,
  • de tous les véhicules de transport de marchandises dans la mesure où la charge transportée est inférieure ou égale à la moitié de la charge utile.

 

La durée de la pose de ces barrières de dégel pourra dépendre de l'exposition, de l'altitude et des conditions locales de dégel constatées sur la partie du réseau routier concerné.
Un arrêté départemental rendra effectives ces mesures et sera porté à connaissance par voie de presse. Pour connaître en temps réel les barrières de dégel en cours sur le réseau routier départemental, vous pouvez consulter le site internet inforoute48.fr.
Les transporteurs, industriels, entrepreneurs, agriculteurs et commerçants sont invités, dès à présent, à prendre leurs dispositions en prévision de ces limitations, en effectuant des approvisionnements ou des livraisons de précaution.

Télécharger le PDF sur les barrières de dégel possibles

Partagez cette page sur les réseaux sociaux :